Navigation – Plan du site
Éditorial

Éditorial

Joëlle Dalègre
p. 5

Texte intégral

1

1Les Cahiers Balkaniques, créés en 1981, visent à faire connaître à l’extérieur le fruit des recherches de l’équipe du CEB (Centre d’Études Balkaniques de l’INALCO) et de ses associés, notamment par la publication des actes de colloques, journées d’étude et tables rondes organisées par le CEB ainsi que des travaux menés en collaboration avec des chercheurs d’autres établissements (province et étranger).

2Le présent numéro reste fidèle à cet esprit. On y trouvera donc des communications présentées lors d’un Colloque, le 8 avril 2010 consacré aux Jeunes-Turcs en Macédoine, et d’une Journée organisée le 25 novembre 2010 à propos des photographies de l’archéologue Félix Sartiaux à Phocée en 1913-1914 et 1920. S’y ajoutent avec la rubrique « varia » des articles rédigés par des chercheurs associés au CEB, des présentations de thèses et une recension.

3L’importance du mouvement Jeune-Turc dans l’histoire ottomane est connue de tous, tout comme le rôle capital qu’y joua la Macédoine. Comité de Salonique qui fusionne en 1907 avec le groupe de Paris pour créer le Comité Union et Progrès, interventions de jeunes officiers turcs natifs de Macédoine ou de Turquie d’Europe, et basés en Macédoine, soulèvements à Monastir, Serrès, Üsküp, volonté des Jeunes-Turcs de « sauver » la Macédoine des convoitises des chrétiens des Balkans, réaction face aux ingérences croissantes des Grandes Puissances qui avaient pour prétexte la situation plus que troublée en Macédoine... Notre colloque de 2010 a donc voulu commémorer le centenaire de l’événement en se penchant spécifiquement sur la relation Jeunes-Turcs/Macédoine, et sur les réactions des différentes populations face aux événements de 1908 et 1909.

4Le hasard, découverte des photographies prises par l’archéologue français Félix Sartiaux à Phocée en 1913 et 1914, puis en 1919 et 1920, publication de ces photographies en 2008, a provoqué une Journée d’études qui, elle aussi, mit en cause l’action des Jeunes-Turcs. Plusieurs années étaient passées depuis 1908, les espoirs mis dans le changement avaient été déçus, le nationalisme jeune-turc s’était développé... et le 13 juillet 1914, les populations rums de la région sont chassées de leurs domiciles. Sartiaux était là, et il est de nouveau présent en 1919 pour photographier les maisons éventrées et pillées. Un autre aspect de la politique jeune-turque.

5L’équipe du CEB tient à vous rappeler son site internet http://www.etudes-balkaniques.fr/​ ; elle vous informe également que les Cahiers Balkaniques sont désormais disponibles en ligne en open access sur la plateforme revues.org.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joëlle Dalègre, « Éditorial », Cahiers balkaniques, 40 | 2012, 5.

Référence électronique

Joëlle Dalègre, « Éditorial », Cahiers balkaniques [En ligne], 40 | 2012, mis en ligne le 15 juin 2012, consulté le 31 août 2014. URL : http://ceb.revues.org/1242

Haut de page

Auteur

Joëlle Dalègre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©Inalco

Haut de page