Navigation – Plan du site

Le 5 mars 1943, les autorités italiennes créent « le comité révolutionnaire bulgaro-macédonien » et jusqu’en avril 1943, elles recrutent environ 1600 slavophones dans une milice (Ohrana) qui s’oppose aux maquisards. Après le départ des Italiens en août 1943 et la défaite des forces de l’axe, l’été suivant, cette organisation se dissout.

Article

Retour à l’index