Navigation – Plan du site

À partir de 1926, il est actif au sein d’organisations étudiantes droitistes, avant de rejoindre le mouvement oustachi en 1930. En 1934, c’est lui qui est chargé de superviser l’attentat de Marseille. En détention à Turin entre 1934 et 1936, il est ensuite interné aux îles Lipari. En 1941, il est nommé à la tête des services de sécurité intérieure et met en place une politique de terreur envers les populations serbe, juive et tzigane. Il est relevé de ses fonctions en 1942 et rejoint la Slovaquie puis l’Argentine en 1945.

Article

Retour à l’index