Navigation – Plan du site

Michel Raptis. Grec originaire d'Égypte, qui vécut en majorité à Paris. Il commença à s'impliquer en politique à la fin des années 1930. Attiré par la faction « Spartacus », il représenta avec Pouliopoulos les trotskystes grecs lors du Congrès qui fonda la Quatrième Internationale à Paris en 1938. Sa mauvaise santé explique que, jusqu'en 1944, il n'ait joué qu'un rôle modeste dans les activités des trotskystes français. En 1944, il fut élu secrétaire d'organisation du Bureau européen qui avait rétabli le contact entre les organisations trotskystes. Après la guerre, il devint la figure centrale de la Quatrième Internationale et  joua un rôle majeur dans la réunification et la réorientation de l'Internationale. En 1946, il se rendit en Grèce où il réussit à réunifier les quatre organisations trotskystes du pays. Dans les lendemains  de la Seconde Guerre mondiale, alors que les trotskystes étaient numériquement très inférieurs aux partis communistes et que leurs espoirs d'une crise révolutionnaire s'étaient envolés, Pablo avança une nouvelle tactique pour la Quatrième Internationale. Cette tactique fut appelée « entrisme »  ou entrisme à long-terme, étant bien entendu que la Quatrième Internationale devait conserver son identité politique.

Article

Retour à l’index