Navigation – Plan du site
Compte-rendu

Odette Varon-Vassard, (2012), Lémergence dune Mémoire difficile, Textes sur le Génocide des Juifs, (Η ανάδυση μιας δύσκολης μνήμης, κείμενα για τη γενοκτονία των Εβραίων)

Joëlle Dalègre
p. 301
Référence(s) :

Odette Varon-Vassard, (2012), Lémergence dune Mémoire difficile, Textes sur le Génocide des Juifs, (Η ανάδυση μιας δύσκολης μνήμης, κείμενα για τη γενοκτονία των Εβραίων), Éditions Estia, Série Histoire et Politique. 230 p. ISBN 978-960-05-1548-0.

Texte intégral

1 Odette Varon Vassard enseigne l’histoire à l’Université Ouverte d’Athènes, elle a travaillé sur les années 1940 en particulier, la presse et les jeunes pendant la Résistance et, par ailleurs, sur le Génocide, en Grèce et en Europe. Membre fondateur de la Société d’Études du Judaïsme grec, elle a dirigé des séminaires sur la littérature relative aux camps et à la déportation en 2011 et 2012. Elle est aussi, en France, chevalier des Arts et Lettres en France depuis 2005.

2 Ce livre regroupe 17 textes, articles ou communications, entre 1994 et 2011, qui marquent la marche de la recherche et de la pensée critique de l’auteur à propos du Génocide, et ce, à partir de points de vue différents. L’oubli du Génocide, le silence, les causes de cet oubli, tant dans les documents de l’époque que dans les ouvrages ou documents postérieurement publiés restent le fil directeur qui unit des articles portant sur un rappel des faits, l’historiographie et les débuts du révisionnisme, l’étude des témoignages littéraires ou cinématographiques dans le cadre grec mais aussi européen et américain. Oubli et silence sur le sujet ne sont pas un phénomène grec, comme le montrent plusieurs textes, la Grèce cependant a marqué un retard certain par rapport à d’autres pays. Le silence enfin a fait place à une explosion de témoignages suivie d’une institutionnalisation de la mémoire encore en construction en Grèce.

3 Huit articles portent spécifiquement sur les juifs de Grèce et principalement ceux de Salonique, noyau central de la présence juive dans le pays et lieu des déportations les plus massives. On y retrouve l’étude des témoignages, en particulier celui de Moïse Bourlas qui, comme l’auteur de l’ouvrage recensé ci-dessous, partagé entre ses identités juive et grecque, a tenté l’expérience d’Israël avant de revenir à Salonique. Les autres textes éclairent l’expérience historiographique, muséographique, testimoniale, littéraire grecque par celles d’autres pays (France et États-Unis en particulier) et par les cas de Primo Levi et de Georges Semprun.

4 Au total un ouvrage important qui ouvre de nombreuses pistes de réflexion et de recherches tout en faisant le point sur ce sujet en Grèce.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joëlle Dalègre, « Odette Varon-Vassard, (2012), Lémergence dune Mémoire difficile, Textes sur le Génocide des Juifs, (Η ανάδυση μιας δύσκολης μνήμης, κείμενα για τη γενοκτονία των Εβραίων) », Cahiers balkaniques, 41 | -1, 301.

Référence électronique

Joëlle Dalègre, « Odette Varon-Vassard, (2012), Lémergence dune Mémoire difficile, Textes sur le Génocide des Juifs, (Η ανάδυση μιας δύσκολης μνήμης, κείμενα για τη γενοκτονία των Εβραίων) », Cahiers balkaniques [En ligne], 41 | 2013, mis en ligne le 19 mai 2013, consulté le 26 juin 2017. URL : http://ceb.revues.org/4006

Haut de page

Auteur

Joëlle Dalègre

Articles du même auteur

Haut de page