Navigation – Plan du site

Sans doute le plus important homme politique de la Grèce moderne. Né en Crète, il participe d’abord aux luttes de son pays contre l’Empire ottoman, puis il prend la tête d’un mouvement qui demande le départ du Prince Georges, haut-commissaire en Crète. En 1909 les militaires insurgés de Goudi, lui demandent de prendre la direction de leur mouvement, il devient Premier ministre grec en 1910. Démis de ses fonctions par le roi en raison de son différend sur la position à prendre dans la guerre, il crée un second gouvernement à Thessalonique en 1916, revient à Athènes après le départ du roi (voir Jonnart). Il perd les élections de 1920, malgré sa prestation brillante à la Conférence de la Paix à Paris, il est rappelé pour les négociations de Lausanne en 1922-23, redevient Premier ministre entre 1928 et 1932, puis, discrédité par son soutien à deux tentatives avortées de coup d’État, il finit sa vie en exil en France.

Article

Retour à l’index