Navigation – Plan du site

Homme politique français (député, sénateur, ministre) qui fut longtemps en poste en Algérie, il est nommé ministre des Affaires étrangères à la veille de la guerre. Pendant la Première Guerre mondiale, il est rapporteur de la commission des Affaires étrangères du Sénat, ministre du Blocus au sein du gouvernement Clemenceau, puis les puissances alliées le choisissent comme mandataire auprès du roi Constantin Ier de Grèce pour le contraindre à abdiquer en 1917. Élu à l’Académie Française en 1923.

Article

Retour à l’index