Navigation – Plan du site

Roi de Grèce de 1913 à 1917 et de 1920 à 1922 ; personnalité très contestée dans une période difficile, il a acquis une certaine popularité par sa forte participation aux Jeux Olympiques de 1896, par son entrée triomphale à Thessalonique en 1912 puis à Ioannina en 1913. En revanche sa direction des forces armées lors de la guerre catastrophique de 1897 contre les Turcs, puis son refus de s’engager dans la Guerre mondiale aux côtés des Alliés en 1914 lui valut la haine de la France, et l’opposition radicale d’une partie des politiques grecs. L’armée française le contraint à l’abdication en 1917 et malgré son retour en 1920, la catastrophe militaire grecque de 1922 le contraint une nouvelle fois à l’abdication.

Article

Retour à l’index