Navigation – Plan du site

Traité signé le 24 juillet 1923 entre la Turquie et la France, l’Italie, la Grèce, la Roumanie et le royaume des Serbes, Croates et Slovènes. C’est en fait la révision du Traité de Sèvres (1920) entre les mêmes États, traité qui n’avait été ratifié par aucun des signataires et qu’une partie des Turcs dirigée par Mustafa Kemal avait refusé d’appliquer. La Grèce, restée seule en lutte contre Kemal est écrasée militairement en août et septembre 1922. Elle doit donc la perte des territoires ottomans obtenus en 1920 et un échange obligatoire des populations grecques et turques entre les deux pays. Dans le même traité le Kurdistan et l’Arménie dessinés en 1920 sont supprimés.

Article

Retour à l’index