Navigation – Plan du site

Général grec ultra-royaliste et conservateur. L'agitation sociale grandissante et la division politique des grands partis font qu'il devient Premier ministre en avril 1936 puis dictateur le 4 août suivant avec le soutien complet du roi Georges II. Il établit une régime marqué à la fois par son anticommunisme violent et son admiration pour le fascisme de Mussolini. Il cherche à maintenir son pays hors de la Seconde Guerre mondiale mais ne peut que répondre Non à l'ultimatum mussolinien du 28 octobre 1940. Il vit les premières victoires de l'armée grecque en Albanie et meurt en janvier 1941.

Article

Retour à l’index