Navigation – Plan du site

Musicien, journaliste, employé administratif roumain puis chef de service aux Archives ; en 1858, il voyagea à Budapest, Vienne, Prague, Dresde, Munich et publia Excursiuni în Germania meridională [Excursions en Allemagne méridionale] ainsi que la nouvelle Mateo Cipriani. En 1862, il publia les contes Roman Năzdrăvan, Omul de piatră [L'Homme de pierre] et Omul de flori cu barbă de mătasă sau povestea lui Făt-Frumos [L'Homme en fleurs à la barbe de soie ou l'histoire de Beau-Vaillant]. En 1863 le roman qui est considéré comme son chef d'oeuvre, Ciocoii vechi şi noi [Parvenus anciens et nouveaux], roman imprégné de l'idéologie nationaliste mais aussi le premier qui trace un portrait de la société roumaine.

Article

Retour à l’index