Navigation – Plan du site
Membre de la grande famille phanariote originaire de Chios ; il parle couramment grec, turc, roumain, français, allemand, russe et latin, seconde son père lorsqu’il négocie le traité de Karlowitz et lui succède comme grand drogman ottoman en 1697. En 1709, il est nommé à la tête de la Moldavie, en 1716 en Valachie. À partir de son règne pendant un siècle, les Phanariotes règnent sur ces deux principautés. Il a œuvré à développer la culture grecque dans les principautés et fonda à Bucarest des écoles, une bibliothèque et une imprimerie.

Article

Retour à l’index