Navigation – Plan du site
Né à Zante de père vénitien et de mère grecque, Ugo (Niccolo) Foscolo est un écrivain en langue italienne ; il a longtemps soutenu Napoléon et s’est engagé à ses côtés dans l’espoir de le voir apporter à Venise une République démocratique. Tombé en disgrâce pour se montrer trop libéral, il se consacre à l’enseignement, Université de Pavie, Florence, Suisse et finalement Angleterre. Il quitte l’Italie en 1815 quand le nouvel état de choses lui fait perdre tout espoir d’une démocratie dans le nord de l’Italie, puis la Suisse, car les autorités autrichiennes demandent son extradition. Il est accueilli par les libéraux britanniques, mais ne peut que survivre pauvrement. En 1871, des funérailles nationales lui sont faites en Italie, il est enterré à Florence aux côtés de Machiavel, Michel-Ange et Galilée.

Article

Retour à l’index