Navigation – Plan du site
Les lectures
1

Anatoli. De l'Anatolie à la Caspienne : territoires, politique, sociétés : publié avec le concours du CNRS, Unité mixte de recherche Géographie-cités/[directeur de la publication Ali Kazancigil ; Georges Prévélakis]

Céline Pierre Magnani
Référence(s) :

Anatoli : de l'Anatolie à la Caspienne : territoires, politique, sociétés : publié avec le concours du CNRS, Unité mixte de recherche Géographie-cités/[directeur de la publication Ali Kazancigil ; Georges Prévélakis]. Anatoli est la Nouvelle série des Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, Ed. du CNRS, 2010, 23 cm. Annuel.

Texte intégral

1Les éditions du CNRS se sont chargées de publier et diffuser cette nouvelle revue (http://www.cnrseditions.fr/​Geographie/​6306-anatoli-.html). Il s’agit d’une publication annuelle consacrée à l’étude pluridisciplinaire du vaste espace qui s’étend de l’Adriatique à la Caspienne. Elle s’intéresse aux cultures – grecque, latine, slave, turque, persane, géorgienne, arménienne, juive, etc. – qui l’ont habité et façonné. Les territoires de cet espace, aujourd’hui fragmenté, furent jadis unifiés, au moins partiellement, par des pouvoirs impériaux, dont le dernier fut l’Empire ottoman. Ils en gardent bien des traits communs, souvent sous forme latente. L’importance de cet espace pour l’Union européenne est une évidence.

2Le thème de ce numéro inaugural d’Anatoli dédié à Semih VANER concerne les dynamiques d’intégration et de fragmentation qui travaillent les Balkans et l’Anatolie depuis un siècle, les secondes l’ayant emporté le plus souvent sur les premières. Dans la période qui a suivi les guerres de l’ex-Yougoslavie, les perspectives ouvertes par l’Union européenne ont créé l’espoir de l’avènement d’une région balkanique pacifiée et unifiée. Mais l’évanouissement de l’espoir d’une intégration régionale impulsée de l’extérieur ainsi que les risques d’instabilité économique et géopolitique, encouragent l’émergence d’une autre idée qui n’est pas inédite, puisqu’elle avait inspiré le Pacte de l’Entente balkanique de 1934, réunissant la Grèce, la Roumanie, la Turquie et la Yougoslavie : un mouvement d’intégration endogène, qui se développerait en complémentarité avec l’intégration européenne. Les articles de cette livraison d’Anatoli explorent les dimensions et les conditions d’un tel mouvement, à travers les enseignements de l’histoire et de la géographie, les relations entre l’intégration régionale et l’intégration européenne, le rôle des réseaux et celui des ressources mémorielles et identitaires.

3Les codirecteurs de la revue sont Ali KAZANCIGIL et Georges PREVELAKIS.

4Le comité éditorial : Deniz AKAGUL, Samim AKGONUL, Faruk BILICI, Spyros ECONOMIDES, Michel FOUCHER, Christophe JAFFRELOT, Anne de TINGUY, Catherine de WENDEN.

5Elle fait suite au CEMOTI. Cahiers d'études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, ISSN 0764-9878, en ligne sur Revues.org http://www.openedition.org/​84.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Céline Pierre Magnani, « Anatoli. De l'Anatolie à la Caspienne : territoires, politique, sociétés : publié avec le concours du CNRS, Unité mixte de recherche Géographie-cités/[directeur de la publication Ali Kazancigil ; Georges Prévélakis] », Cahiers balkaniques [En ligne], 38-39 | 2011, document 1, mis en ligne le 04 décembre 2011, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://ceb.revues.org/794

Haut de page